Aire de dialogues - Pr Michel Sempé

21. Tracés ARBIDOPSTHLNa - Mouvance

 

Tracés ARBIDOPSTHLNa Arithmétiques

 

α = alpha = 1 = ARBIDOPSTHLNa -> Itinéraires Arithmétiquement de 0 à 30 m

1  arbidopst it. ari. 0  30 m alpha

A.Ra.B.I.D.O.P.Sis.T.Ha.Lis.NA.a.

Mesures centimétriques journalières de référence

Abscisses arithmétiques. Ordonnées de 0 à 100 %

Itinéraires de 1 à 30 jours (Pr M. S.)

Mesures de Thomas, Grégoire, Jérémy

Fontainebleau

Décembre 2011

 

 

α’ = alpha prime = 1 bis = ARBIDOPSTHLNa -> Itinéraires Arithmétiquement

1bis  arbidopst arithmtique alpha

A.Ra.B.I.D.O.P.Sis.T.Ha.Lis.NA.a.

Mesures centimétriques journalières de référence

Abscisses logarithmiques d’espacement arithmétique.

Ordonnées de 0 à 100 %

Itinéraires de 1 à 30 jours avec des espacements de 10 jours (Pr M. S.)

α’’ => les tracés alpha seconde avec ces équivalences sont semblables à ceux d’alpha’.

Ordonnées de 10 à 90 %

 

 

β = béta = 2 = ARBIDOPSTLNa -> ∆ Arithmétiques quotidiens

2  arbidopst acc ari.quotidiens beta

Abscisses arithmétiques. Ordonnées de 0 à 100 %

Accroissements quotidiens de 1 en 1 jour consécutif (Pr M. S.)

 

β’ = béta prime = 2 bis = ARAIDOPSTHLNa -> ∆ Arithm. réduits

2bis  araidopst acc ari. rduits beta

Abscisses arithmétiques. Ordonnées de 10 à 90 %

Accroissements tri-quotidiens de 3 en 3 jours consécutifs (Pr M. S.)

 

γ = gamma = 3 = ARBIDOPSTHLNa -> ∆ Arithmétiquement par 10 jours

3  arbidopst acc ari. par 3 m gamma

Nouvel itinéraire. Ordonnées de 10 à 90 %

Accroissements tri-quotidiens de 9 en 9 jours consécutifs (Pr M. S.)

 

δ = delta = 4 = ARBIDOPSTHLNa -> ∆ Arithmétiquement par 10 jours

4  arbidopst arith. acc. 3  30 delta

Ces tracés δ = delta =  4 sont à comparer aux tracés β’ = béta prime = 2 bis

L’espacement en périodes chronologiques mensuelles n’est pas expressif ;

il faut donc tester les intervalles logarithmiques stricts.
 
 
 

ε = epsilon = 5 = ARaBIDOPSis.THaLiaNAa -> It. E = à 1mois

05  5arabidopst it.e x1m epsilon     05  5arabidopst it.e x1mx2

Les abscisses des itinéraires sont strictement logarithmiques

Les ordonnées vont de 10 à 90 %

Il s’agit ici d’un Itinéraire de 30 mesures consécutives

à comparer avec α’ = alpha prime = 1 bis

On voit beaucoup plus précisément une période d’infléchissement.

 

 

ζ = zêta = 6 = ARaBIDOPSis.THaLiaNAa -> ∆ E = de 3 en 3 mois

06 arabidopst it.e x3 m     06 arabidopst it.e x3 m dzeta

Les abscisses des itinéraires sont strictement logarithmiques

Les ordonnées vont de 10 à 90 %

Il s’agit ici de l’Itinéraire de 3 en 3 mesures

à comparer avec γ = gamma = 3

Il semblerait que l’on s’approche d’une linéarisation.

 

 

η = èta = 7 = ARBIDOPSTHLNa -> ∆ de E à + 5 jours puis de 3 en 3 mois.

07  arbidopst acc sur absc. log    07  arbidopst acc sur absc. log eta

Les accroissements sont entrecroisés ce qui signfie que :

-       le premier rassemble les gains de 0,477 (1 mois) à 1,146 (5 jours) ;

-       le deuxième de 1,146 à 1,301 (8 jours) ;

-       puis de 1,301 à 1,362 (11 jours) ; etc.

étant bien entendu que les jours sont ceux des mesures

mais les intervalles sont donnés par les espacements numériques des logarithmes.

Dès lors les accroissements ne sont plus comparables et sont une mouvance en soi. 

 

 

θ = thêta = 8 = ARBIDOPSTHLNa -> ∆ Log. de 6 en 6 mois etc.

08  arbidopst acc log 6_18 etc     08  arbidopst acc log 6_18 etc theta

Les valeurs attribuées à un logarithme comme ci-dessus , ne sont plus espacées comme il se doit.

L’évolution est totalement transformée sans pouvoir être comparée à aucune autre.

Nous sommes dans une impasse avec des abscisses contradictoires !

 

 

ι = iota = 9 = ARBIDOPSTHLNa -> ∆ Log. de 12 en 12 mois etc.

09  arbidopst acc log 12_24 etc     09  arbidopst acc log 12_24 etc i

Les valeurs attribuées à un logarithme comme ci-dessus , sont plus espacées comme précédemment.

L’évolution est à nouveau transformée sans pouvoir non plus être comparée à aucune autre.

On voit ainsi que le tempo des abscisses contradictoires va importer autant sinon plus que l’enchaînement

des mesures qui, bien entendu, n’ont jamais été modifiées !

 

 

κ = kappa = 10 = ARBIDOPSTHLNa -> ∆ Log. par 6 mois

10  arbidopst acc log par 6 mois     10  arbidopst acc log par 6 mois kappa

Le choix d’une « temporalité logarithmique » apparaît donc celui qui plaît le mieux

à ces plantes pour exprimer dans leur langage leur participation à leur étude ;

pour les honorer aucune n’a été mise à l’écart.

Toutes vous remercient de les avoir écoutées.

 

 

λ = lambda = 11 = ARBIDOPSTHLNa -> ∆ Log. entrecroisés

11  arbidopst acc log entrecrois     11  arbidopst acc log entrecrois 2

De la sorte ayons envers elles une réelle gratitude.

Il sera toujours bon que les humains perdent de leur fatuité,

acceptent leur finitude et ne soient pas des forçats d’un temps qui s’en moque.