Les indices segmentaires – car ce sont des divisions utilisant le même système millimétrique –
ne sont pas inutiles :
  • ils montrent bien avant et pendant la prime adolescence que les relations entre les composantes se modifient ; 
  • ils attirent fortement l’attention sur leurs moments qui ne sont pratiquement jamais identiques pour les unes et les autres ;
  • ils affirment, tant dans leurs décroissements que dans leur changement de rythme, que tout n’est pas clos le même jour.

 

Les  indices inter-millimétriques par définition ne sauraient s‘analyser comme le sont des valeurs directement obtenues par une mesure ; les variations parfois inévitables de l’examen vont se répercuter graphiquement quelquefois de manière excessive. Tout doute envers sa représentation impose un nouvel examen et jamais une quelconque présomption.

 

Les indices du buste et du sigment


Quel que soit le sens de la division, ils traduisent très nettement la différenciation sexuelle, non seulement par l'entrecroisement des moyennes, mais aussi et surtout par le changement de signe de leur évolution, décalée dans le temps selon les sexes.

L'indice Taille/Segment Supérieur et son complément Taille/Segment Inférieur sont très éloquents à cet égard et l'on retrouve l'âge critique de 11 ans chez la Fille (de 13 ans chez le Garçon) comme date des points d'inflexion.

L'indice Segment Supérieur/Taille et son complément Segment Inférieur/Taille ont bien sûr la même signification, mais leur juxtaposition sur un même schéma avec une échelle continue renforce peut-être la représentation de l'entrée en adolescence.

L'indice Segment Supérieur/Segment Inférieur et .Segment Inférieur/Segment Supérieur sont également "en miroir; ils traduisent de manière très similaire le même effet, mieux lisible sur ce dernier Indice qui est justement l'équivalent de l'Indice ou Indice "Skélfque" de Manouvrier.

L'Indice ou Indice "Cormique" de Vallois équivaut à l'Indice Segment Supérieur/Taille : par rapport aux résultats de cet auteur, les adolescents d'aujourd'hui ont un buste plus long que leurs prédécesseurs; de plus, les Filles l'ont en moyenne plus grand que les Garçons. 

Page précédentePage suivante

Retour au menu


p169-a   p169-b

 

p171-c-d

 

p173-e  p173-f

Page précédentePage suivante

Retour au menu