IV.103 - Les accroissements du périmètre jambier de la Naissance à 22 ans

amsr.f.1022.jambier accroisement-01_1              amsr.g.1022.jambier accroisement-01_1

rendent compte à nouveau que l’addition annuelle des millimètres demeure parfaitement régulière.

 

Toutefois, même durant l'adolescence, on ne peut que constater une absence de réelle accélération.


Dès lors l’analyse des quatre périmètres dont l’analyse est connue de bout en bout,

amène à souscrire à l’affirmation bien physiologique qu’aucun des segments longitudinaux,

ni aucun des périmètres sagittaux, n’est véritablement soumis aux mêmes influences structurantes.

Chacun d’eux aura donc une signification clinique qui est certes celle de la vie

mais non celle du sens restreint de la biologie.

 

De plus la comparaison des genres indique clairement que leurs développements

ne sont en rien « durables » puisque perpétuellement en « mouvance »,

puisque les « jeux » de leurs courses ne sont pas identiques et, surtout peut-être,

parce que leur « finitude » aura créé deux êtres égaux … mais différents.

 

Rappel du Principe 4 de la Déclaration des Droits de l’Enfant

L’enfant doit bénéficier de la sécurité sociale. Il doit pouvoir grandir et

se développer d’une façon saine ; ...

L’enfant a droit à une alimentation, à un logement, à des loisirs et

à des soins médicaux adéquats.

 

Cette fille, ce garçon, tous deux en devenir, vont rencontrer très tôt des adultes pétris d’inconsistance et de non respect des principes déjà cités ; pour celui ci-dessus, une des pires malversations est certainement le refus cupide de restreindre, comme récemment des faquins de bas étage en ont fait un argument de vote, un toit protecteur, le relais de l’utérus sociétal, un lieu où pouvoir se nourrir, apprendre, se divertir et, pour les jeunes adultes, un foyer d’où rayonner.

 

On peut alors se demander si le non accueil de l’enfant en est à ses limites ?

Eh bien non puisque notre société donne la primeur à qui est

« vieilli, ratatiné, rapetissé, rabougri » (Romain Rolland).

Parce que l’infant dès ses premiers pas, l’enfant courant à l’école,

l’adolescent cherchant à conquérir le monde ou simplemenr sa place,

ont besoin de plus d’espace que celui qui leur est chichement attribué.

Alors ?

 

Page précédente - Page suivante

Retour au menu