Les indices périmétriques, et tout particulièrement le brachio-crânien, sont la grande surprise de l’analyse systématiques des résultats des mesures séquentielles de l’étude auxologique française. Que la croissance ainsi représentée puisse, durant une grande partie de l’enfance, demeurer quasi horizontale donne à cette mesure, bien connue mais généralement négligée, une troublante signification qu’accentuent ses accroissements.

 

V.111 - Les comparaisons de l’indice Brachio-Crânien 

de Sinala & Bucarest (Roumanie)

 

V.111.1 - Distribution de l’indice Brachio-Crânien à 11 ans chez 96 Filles et 103 Garçons.

amsr.11.00-br_cr_1

A 1 mm près donc les Filles « dépassent » les Garçons mais ce qui importe vraiment est la différence des écarts : il est absolument habituel que cette « avance » se maintienne quelques années et ne soit pas uniquement musculaire.

Page précédente - Page suivante

Retour au menu


V.111.2 - Les comparaisons évolutives de la naissance à 22 ans aux débuts de chaque périodes indiquées :

amsr.f.11.000-br_cr vol_1           amsr.g.11.000-br_cr vol_1

On voit toutefois que cette modification est bien évidente dans les deux genres et commence entre 7 et 9 ans ; elle se ralentit plus tôt chez elles leur laissant une harmonie que des « gros bras » masculins n’ont souvent plus.

Page précédentePage suivante

Retour au menu