L’indice périmétrique jambio-crânien (le mollet) semble être un composant uniquement musculaire

divisé par un contenant uniquement osseux, mais c’est aussi un indice millimétrique ;

son itinéraire n’a rien de très particulier, moins surprenant que celui du bras.

Il faut suivre ses accroissements pour constater qu’ils varient peu et

ne subissent guère de répercussions qui seraient liées à l’adolescence.

Les trois indices périmétriques concourent ainsi, chacun à sa façon, à

un équilibre corporel qui me les a fait appelé «harmoniques».

 

V.131 - Les comparaisons de l’indice Jambio-Crânien

de Albena (Bulgarie)


V.131.1 - Distribution de l’indice Jambio-Crânien à 11 ans chez 96 Filles et 103 Garçons.

amsr.g.13.00-ja_cr _1

Ce sont 2 mm qu’il y a ici pour séparer les Médianes des Filles et des Garçons à l’avantage de celles là  ce qui peut rendre compte de certains succès sportifs ; il ne faut évidemment pas négliger d’autres raisons qui sortent du cadre de l’auxométrie ; il est cependant plaisant de rencontrer le rôle de ses mesures dans les stades !

Page précédentePage suivante

Retour au menu


V.131.2 - Les comparaisons évolutives de la naissance à 22 ans aux débuts de chaque périodes indiquées :

amsr.f.13.000-ja_cr vol_1          amsr.g.13.000-ja_cr vol_1

On retrouve les similitudes précédentes mais aussi les particularités propres à chaque indice. Aucun n’est donc très rigoureusement semblable aux deux autres et c’est comme cela qu’il faut comprendre la variabilité, la « fluctuabilité », tout ce qui vaut pour la diversité humaine.