143.3 - Les accroissements de 12 en 12 mois du diamètre Épicondylo-Épitrochléen

amst.f.coude accroisement_1                 amst.g.coude accroisement_1

Il ne semble pas acceptable de penser que ces deux infléchissements contemporains soient dus à des erreurs de mesure et la quasi similitude des ampleurs du « manque à gagner »  et leur récupération du même ordre incitent à les court-circuiter.

 

Le signalement de cette interruption d’un développement régulier, car il ne s’agit pas d’un arrêt, saute aux yeux ; les gains étant obtenus en millimètres il faut malgré tout nuancer l’image ; c’est un des inconvénients des échelles utilisant des valeurs très faibles mais c’est aussi admettre que ce n’est pas à négliger.