La maturation sexuelle secondaire

 

L'expérience clinique enseigne qu'il n'est pas possible de recourir aux photographies pour définir sur elles quel est le degré exact d'évolution des Caractères Sexuels Secondaires. Par ailleurs, les descriptions disponibles apparaissent par trop limitatives et il semble manquer une référence à des aspects intermédiaires. Enfin, la part de subjectivité - et les difficultés d'un examen approfondi en pratique courante - amènent à se contenter d'une estimation purement clinique.

Seule l'Orchidométrie "ad modum PRADER" paraît objectivable.

TESTOMÉTRIE ou Orchidométrie

L'appréciation du volume testiculaire est de grande valeur pour surveiller la croissance et le développement (la maturation sexuelle) durant la puberté et l'adolescence masculine, pour évaluer la fertilité mâle humaine et pour étudier cliniquement les diverses endocrinopathies et les aberrations chromosomiques.

Les dimensions testiculaires peuvent être utilisées comme un critère clinique de fonctionnement orchitique autorisant une appréciation grossière de la spermatogénèse, tandis que la production de testostérone par les cellules de Leydig peut être estimée grâce au développement des caractères sexuels secondaires masculins.

La palpation comparative des testicules au moyen de l'orchidomètre "ad modum PRADER" est une méthode digne de confiance comme il l'a bien été démontré (1) (4, 5) et qui ne cause qu'une faible gêne au patient. Cet orchidomètre est constitué de douze boules de forme ellipsoïdale dont les volumes varient de 1 à 25 ml. On palpe un testicule d'une main pendant que le modèle de référence "testé" est tenu dans l'autre main. La perception ellipsoïdale la plus proche des dimensions testiculaires est retenue avec son numéro d'identification.

Un volume testiculaire de 4 ml est généralement trouvé lorsque le développement pubertaire a commencé (2, 3). Des volumes testiculaires inférieurs à 4 ml signifient que le garçon est encore en période pré-pubertaire. Chez l'adulte, les volumes testiculaires varient de 15 à 25 ml (3,4 et 5+Figure)

Afin d'expliciter les limites de la maturation, les ellipsoïdes du Testomètre (Orchidomètre) ont reçu des couleurs différentes : les volumes prépubertai- res (1 à 3 ml) sont rouges, l'ellipsoïde de 4 ml est jaune et celles qui sont plus grosses sont vertes.


183 bis_1


183 ter_1

 

Page précédentePage suivante

Retour au menu